Truc-de-grand-mere.com » Psychisme » Troubles du sommeil : quelles en sont les causes ?

Troubles du sommeil : quelles en sont les causes ?

Les troubles du sommeil peuvent être répertoriés selon une classification plutôt complexe, qui s’appuie à la fois sur le type du trouble mais aussi, sur les causes qui en sont à l’origine.

Outre l’insomnie qui est de loin le trouble du sommeil le plus connu, d’autres troubles comme la parasomnie et l’hypersomnie ne sont pas à méconnaître, car elles sont également importantes à chercher et à traiter.

Quels sont les différents types de troubles du sommeil ?

Une erreur commune que font beaucoup de gens, est d’incriminer directement l’insomnie lorsqu’ils ont des troubles du sommeil. La bonne attitude à avoir serait plutôt d’analyser son trouble, et de savoir qu’il en existe plusieurs. Voici une subdivision des différents troubles du sommeil :

Les insomnies :

  • L’insomnie chronique d’origine psychologique générée par le stress.
  • L’insomnie d’origine extrinsèque, due au changement d’environnement : bruit inhabituel, ou chambre inhabituelle.
  • L’insomnie d’altitude : liée au manque d’oxygène en altitude.
  • La prise d’excitants : comme le café, le thé ou l’alcool voire certains médicaments.
  • La narcolepsie : maladie s’inscrivant dans le cadre des insomnies, bien que cette dernière en représente un aspect très particulier, puisque l’insomnie est la conséquence d’une somnolence diurne permanente.

Les parasomnies :

  • Le somnambulisme.
  • Le bruxisme: grincement des dents involontaire et pouvant engendrer de sérieux problèmes dentaires.
  • L’énurésie (uriner dans le lit) : primaire d’origine psychologique disparaissant en général en grandissant, ou secondaire de cause organique.
  • Les terreurs nocturnes.
  • Les cauchemars.
  • La paralysie du sommeil.

Quel est le meilleur traitement pour les troubles du sommeil ?

L’intérêt de bien classifier les troubles du sommeil est d’en individualiser une cause bien précise. Le but derrière cette recherche de cause (appelée diagnostic étiologique) est justement de permettre de choisir un traitement adapté.

Vous avez pu remarquer que chaque trouble a son propre mécanisme, ce qui impose d’agir à différents niveaux pour remédier au problème.

Ainsi, chaque trouble trouve son traitement adéquat :

  • L’insomnie psychogène : le problème étant psychologique, le traitement consiste surtout en une prise d’hypnotique ou une thérapie comportementale.
  • L’insomnie extrinsèque : tenter de corriger le facteur qui a changé ou à défaut, essayer de s’y habituer.
  • L’insomnie due à l’altitude : prise d‘acétazolamide.
  • L’insomnie par prise d’excitant : arrêt de la prise plusieurs heures avant de se mettre au lit voire diminuer les doses.
  • La narcolepsie : traitement par stimulant.
  • La paralysie du sommeil : antidépresseurs.
  • Le bruxisme : gouttières dentaires de protection.
  • L’énurésie : elle n’est jamais pathologique si l’enfant a moins de 6 ans. SI il est plus âgé, elle impose la recherche d’une cause organique et de la traiter.

D'autres "trucs" :

Mentalisme : psychisme ou charlatanisme ?

Nous avons tous été, au moins une seule fois dans nos vies, été captivé, à
0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5 (0 votes, average: 0,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...