Calcul grossesse / Calculer votre date d’accouchement !

Truc-de-grand-mere.com » Contraceptions » Calcul grossesse / Calculer votre date d’accouchement !

La calculatrice de grossesse se base sur la date des dernières règles pour savoir à quel stade de grossesse se trouve la femme enceinte.

Une grossesse dure en général entre 36 et 40 personnes, donc en moyenne 38 semaines. Plusieurs méthodes de calcul de la grossesse existent et sont basées sur diverses méthodes que nous allons passer en revue.

Chacune d’entre elles a ses spécificités et sa méthodologie. Même si ces méthodes de calcul ne donnent pas la date exacte de l’accouchement, elles vous situent et vous permettent de mieux préparer l’accouchement. Tout ce que vous devez savoir sur le calcul du grossesse se trouve dans la suite de cet article.

Les méthodes pour calculer la grossesse

Les principales méthodes qui sont utilisées dans ce cadre sont les suivantes.

  • Le calcul à partir de la date du 1er jour des règles

Suivant cette méthode, la date d’accouchement est calculée en ajoutant 280 jours au premier jour des dernières règles. Une méthode qui toutefois n’est fiable que si la femme a un cycle régulier de 28 jours. Cette méthode qui dépend donc de la régularité du cycle menstruel ne peut point donner un résultat fiable à 100 %. Il est en outre recommandé de suivre le cycle menstruel pour ne pas avoir de difficultés pour se souvenir du premier jour des dernières règles.

  • la règle de Naegele

Elle reste à ce jour la méthode la plus connue pour calculer la date d’accouchement. Le schéma est basé sur la formule suivante : premier jour des dernières règles (durée de cycle possible de 20 à 45 jours) + 280 jours. Suivant cette règle, le cycle menstruel normal est de 28 jours et l’ovulation a lieu le 14e jour après le début du cycle. Et si le cycle dure plus longtemps, la date d’accouchement prévue va aussi être plus tardive. Par contre si le cycle est plus court, la date d’accouchement interviendra plus tôt.

  • la règle de Mittendorf et William

Elle est considérée comme étant plus perfectionnée que celle de Naegele, car ici, plus l’on fournit des informations, plus les résultats sont précis. La règle est basée sur une étude qui a montré que les femmes qui tombent enceintes pour la première fois ont une grossesse légèrement plus longue (soit près de 288 jours) que celles qui ont déjà eu un enfant (en moyenne 283 jours après le premier jour de leurs dernières règles).

Le calcul reste basé sur la formule suivante. Pour les primigestes, c’est-à-dire celle qui devient mère pour la première fois, elle équivaut au 1er jour des dernières règles -3 mois +15 jours. En ce qui concerne les multipares, celles qui n’en sont pas à leur première grossesse, la formule est égale à 1er jour des règles – 3 mois + 10 jours

la formule de Parikh.

Elle est utilisée pour les cycles irréguliers et la date prévue de l’accouchement est calculée en ajoutant 9 mois au premier jour des dernières règles, puis en enlevant 21 jours et en ajoutant la durée des cycles précédents. Le calcul est basé sur la formule suivante : 1er jour des dernières règles + 9 mois – 21 jours + la durée des cycles précédents.

  • la formule de Wood

La méthode de Wood prend en compte la durée du cycle menstruel et le nombre de grossesses que la femme a eu. Elle est donc basée sur ces schémas que suivent.

  1. Calculer d’abord le DPA pour les femmes selon qu’elles sont primigestes ou multipares.

Pour les primigestes : 1er jour des dernières règles + 1 an – 2 mois et 2 semaines = DPA

Pour les multipares : 1er jour des dernières règles + 1 an – 2 mois et 2,5 semaines = DPA

  1. Il faut ensuite utiliser la DPA déjà déterminée dans les formules ci-dessous selon le cycle, inférieur ou supérieur à 28 jours.

Pour les cycles de plus de 28 jours : DPA + (durée réelle du cycle — 28 jours) = DPA

Pour les cycles de moins de 28 jours : DPA – (28 jours – durée réelle du cycle) = DPA

La durée de la grossesse

Une grossesse dure en moyenne 38 semaines, mais une durée de 36 à 40 semaines reste tout à fait normale. La date d’accouchement et le carnet de grossesse seront donnés à titre purement indicatif. La date de l’accouchement correspond à la date prévue pour le travail. Cette date n’étant qu’une estimation donnée juste à titre indicatif. Il se peut que le travail commence une à deux semaines avant ou après.

De fait, seulement 5 pour cent des bébés naissent à la date initialement prévue. En plus de renseigner sur le nombre de semaines de grossesse, la calculatrice de grossesse indique aussi la date d’accouchement approximative, mais fournit également des informations détaillées sur les changements du corps de la femme durant cette période.

La préparation de l’accouchement

Il est par ailleurs à noter que les séances de préparation de l’accouchement classique débutent à partir du septième mois de grossesse. Le nombre de séances pouvant ainsi varier de 6 à 8 en fonction de la maternité choisie. Celles-ci peuvent se dérouler individuellement ou en groupe et la participation des papas est vivement souhaitée. Ce sont en général des cours d’une heure à deux heures pour les préparations classiques.

Parmi les cours de préparation à l’accouchement, il y a le yoga, une technique qui permet de » travailler la concentration sur le souffle et une relaxation en profondeur. L’objectif est de parvenir à l’union entre le corps et l’esprit en intégrant progressivement les changements corporels dus à la croissance.

La précision des calculs de date de naissance

Selon les statistiques, seulement 5,54 % des enfants naissent à la date prévue. Autrement dit, cela signifie que 96,4 % des enfants ne naissent pas à la date calculée et attendue. Aussi, les naissances qui surviennent jusqu’à deux ou trois semaines avant la date prévue, sont considérées comme normales. Et ceci représente près de 90 % de tous les enfants. Les enfants qui naissent près de trois semaines avant la date de naissance calculée sont considérés comme prématurés. Ils représentent 9 % de tous les enfants.

Par contre, les enfants qui naissent plus de deux semaines après la date de naissance calculée sont désignés comme ceux ayant été transférés, et ils constituent 1 % de tous les enfants.

Le calcul grossesse, s’il ne donne pas une précision absolue du moment de l’accouchement, présente quand même l’avantage pour les parents, particulièrement la mère, d’avoir un aperçu global tout au long de la grossesse pour pouvoir être prêt le moment venu.